L’Irlande va passer au crible les frais de ses gérants d’actifs

le 15/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque centrale nationale va notamment se focaliser les «closet trackers», des fonds passifs appliquant des frais de gestion active.

Les temps sont durs pour les gérants d’actifs européens. Alors que la gestion passive connaît un succès grandissant, la profession doit faire face à l’attention renforcée des régulateurs et gouvernements. Dernière en date, la banque centrale irlandaise va ainsi lancer l’an prochain une vaste...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi