L’économie sud-africaine suscite la nervosité des marchés

le 11/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le remplacement du ministre des Finances a entraîné une chute du rand de 6% en séance et une hausse du rendement des emprunts d’Etat à 10 ans de 95 pb.

L’Afrique du Sud fait toujours partie des économies «matières premières» fragiles. Le remplacement annoncé mercredi soir par le président Jacob Zuma de son ministre des Finances, Nhlanhla Nene, par un membre de la commission parlementaire des finances, et le possible limogeage du ministre de l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi