L’économie brésilienne est prise dans la trappe à dettes

le 19/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Proche de la catégorie junk chez Fitch, la dette publique brésilienne est menacée par la récession, la hausse des taux et une crise politique.

Le président du Congrès brésilien Eduardo Cunha, se prononcera cette semaine sur l’éventuel déclenchement d’une procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff, accusée d’avoir maquillé les comptes publics en pleine année électorale en 2014, alors que la crédibilité de son gouvernement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi