L’Arabie Saoudite tente d’ajuster son budget à la chute des prix du pétrole

le 29/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Son déficit budgétaire a atteint 16% du PIB cette année, mais devrait être réduit de 10% en 2016 avec un recours aux émissions souveraines.

L’Arabie Saoudite tente de conserver les moyens de maintenir sa stratégie pétrolière, qui vise à conserver ses parts de marché. L’Etat saoudien a encaissé un déficit public de 367 milliards de riyals (près de 90 milliards d’euros), soit environ 16% de son PIB. Un niveau néanmoins inférieur à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi