Le hedge fund BlueCrest signe son propre acte de décès

le 02/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En perte de vitesse, le gestionnaire alternatif va rendre leur argent à ses clients, mais il continuera à investir pour son propre compte à travers trois fonds centrés sur le fixed income.

Un milliard de dollars. C’est tout ce qu’il restera à BlueCrest Capital Management courant 2016, une fois que le hedge fund britannique aura retourné à ses clients externes les 7 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros) qu’il gère encore pour eux. A son apogée en 2013, la société de gestion...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi