La France pourrait perdre son titre de premier marché à l’export de l’Allemagne

le 20/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La baisse de l’euro a dopé la valeur des exportations allemandes vers la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, au point que ces derniers pourraient ravir cette année à la France le titre de première destination à l’export de la République fédérale, montrent les chiffres de Destatis, l’institut...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi