Les devises «matières premières» s’offrent un rebond en attendant la Fed

le 04/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brésil et la Russie privilégient le statut quo monétaire pour jauger l’impact d’une hausse des taux américains.

Les économies tournées vers les matières premières se mettent en veille dans l’attente de l’impact du premier geste de hausse des taux de la Fed. Hier, c’est la RBA australienne qui a maintenu le statu quo sur ses taux, et ainsi tiré sa devise à la hausse de 1,1% contre dollar. Les marchés...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi