Les dépenses de sécurité de la France devraient jouir d’un traitement de faveur

le 19/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les dépenses de la France en vue de renforcer sa sécurité après les attentats de Paris devraient bénéficier d’un traitement spécial dans le cadre des règles de l’Union européenne (UE) en matière de déficit budgétaire, a déclaré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi