La crise politique aggrave les perspectives de l’économie brésilienne

le 04/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le lancement mercredi d’une procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff pourrait paralyser les réformes budgétaires jusqu’à mi-2016.

Le Brésil vient de toucher le fond. La procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff a été lancée mercredi par le président de la chambre basse du parlement, lui-même soupçonné de corruption et qui verra son mandat menacé par une décision du comité d’éthique rendue mardi prochain. Une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi