BlackRock veut tirer les leçons du choc boursier du 24 août

le 15/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Larry Fink, le patron du premier gérant d’actifs au monde, a jugé hier «inacceptable» le dysfonctionnement du marché américain ce jour-là.

BlackRock s’est bien remis du lundi noir boursier du 24 août, qui avait entraîné des dysfonctionnements majeurs sur les marchés boursiers aux Etats-Unis. Le premier gestionnaire d’actifs au monde a fait état hier d’une collecte nette de 50 milliards de dollars au troisième trimestre....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi