Berlin refuse d’ouvrir le dossier du troisième pilier de l’Union bancaire

le 16/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les dirigeants européens ont renoncé à un projet d’achèvement accéléré de l’Union bancaire via un système de mutualisation des garanties des dépôts.

Le troisième pilier de l’Union bancaire, celui d’une garantie commune des dépôts bancaires en Europe, reste en rase campagne. Selon des sources diplomatiques citées par Reuters, les dirigeants européens ont renoncé hier lors d’un sommet à Bruxelles à se saisir du sujet face au refus catégorique...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi