La Banque d’Angleterre se montre peu pressée de relever ses taux

le 06/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La BoE a une fois de plus choisi le statu quo et son gouverneur a insisté sur l’effet du ralentissement économique dans les pays émergents.

La Banque d’Angleterre (BoE) a laissé entendre qu’elle se donnait encore du temps avant de resserrer sa politique monétaire, à l’occasion de la publication hier du compte-rendu de la réunion de son comité de politique monétaire (MPC) et de son rapport sur l’inflation. La banque centrale a décidé,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi