Toutes les catégories d’OPCVM français ont participé à la hausse des encours en avril

le 15/05/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Europerformance souligne que les fonds actions ont enregistré une performance de 12,82 % et une collecte de 0,64 milliard d’euros

Une fois n’est pas coutume. Au mois d’avril, l’ensemble des catégories d’OPCVM de droit français a contribué à la progression du marché, et pas uniquement les fonds monétaires. Hors fonds alternatifs, l’encours des fonds français a progressé de 30,34 milliards d’euros, à 810,75 milliards, dont 7,49 milliards de collecte positive. Depuis le début de l’année, l'encours a progressé de 7,5 %.

Le rebond des marchés a ainsi joué un rôle important le mois dernier. En termes de performances pour le mois d’avril, les fonds actions ont occupé le devant de la scène, avec un gain de 12,82 %, les fonds dédiés à la zone euro s’octroyant la palme avec 14,80 %. La catégorie affiche tout de même sur douze mois une performance négative de 32,64 %, bien loin de l’évolution des fonds diversifiés (-13,73 %), trésorerie (+3,08 %) et obligations (+4,04 %).

L’évolution des encours a aussi été soutenue par la collecte générale. Les fonds de trésorerie (54,8 % des encours totaux) ont capté 5,79 milliards d'euros en avril. Plus modestes mais sans nul doute plus emblématiques, les souscriptions enregistrées par les fonds obligations, actions et diversifiés font suite à bien des mois de disette. Les fonds actions France et zone euro ont beau afficher une collecte négative cumulée de 0,27 milliard, la catégorie actions a dans son ensemble attiré 0,64 milliards d'euros de capitaux.

Les données concernant les fonds alternatifs ne sont pour l’heure connues qu’à fin mars, mois pour lequel la collecte a été négative à hauteur de 0,7 milliard d’euros. Sur trois mois, cette catégorie a ainsi vu son poids fondre de 20 %, à 9,43 milliards.

A lire aussi