« Les taux au jour le jour convergeront vers le refi de la BCE cette année »

le 08/02/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Giuseppe Maraffino, stratégiste fixed income chez UniCredit

L’Agefi: Pensez-vous que la BCE mettra fin à ses opérations de refinancement illimitées dans les prochains mois ?

Giuseppe Maraffino: La BCE continuera sa stratégie de sortie et supprimera progressivement les injections de liquidité. Pour le calendrier, on se rappellera que, durant sa réunion de décembre, elle avait annoncé qu'elle maintiendrait l'offre illimitée de liquidité au moins jusqu'à mi-avril. Les déclarations de Weber, confirmée par Trichet lors de la réunion de février, font penser qu'elle supprimera en partie ces mesures dès avril. L'offre de liquidité sera maintenue pour l'adjudication hebdomadaire (MRO) qui redeviendra la principale opération de refinancement. Ceci permettra d'absorber, sans pénaliser le marché, l'échéance en juin de la première opération de refinancement à douze mois de 442 milliards d’euros. Les taux au jour le jour dans la zone euro devraient progressivement converger vers le taux refi cette année.

Les difficultés de certains pays périphériques peuvent-elles provoquer des tensions sur l'ensemble des taux longs de la zone euro ?

La perception du risque lié aux dettes publiques augmente depuis quelques semaines avec la détérioration des perspectives fiscales de la Grèce. Le risque s’accroît aussi de voir la crise s'étendre à l'Espagne et au Portugal dont les comptes et les économies ont été pénalisés par la crise. Ces tensions se sont traduites par un élargissement général des spreads entre les titres des pays périphériques et ceux de l'Allemagne. Les investisseurs se refugient vers les titres les plus sûrs. Une détérioration de la crise pourrait se traduire par une augmentation des rendements à long terme des pays en difficulté, alors que ceux des pays vertueux devraient baisser.

A lire aussi