Succès pour les créanciers de Cœur Défense

le 20/10/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La justice a confirmé l'efficacité de la cession Dailly, même en cas de procédure de sauvegarde

Les professionnels de la finance structurée en France peuvent être rassurés. L’efficacité de la cession Dailly, même en cas de procédure de sauvegarde, a été confirmée hier par le tribunal de commerce de Paris dans le dossier Cœur Défense. Les loyers reviendront bien aux créanciers. Depuis près d’un an, suite à l’ouverture de la procédure de sauvegarde sur la société détenant Cœur Défense, ils étaient versés sur un compte séquestre. Mais le feuilleton Cœur Défense est loin d’être terminé.

A lire aussi