Retour des tensions sur les périphériques

le 26/08/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les taux irlandais se sont nettement écartés tandis que le Portugal s’est financé au prix fort

Il n’en fallait pas plus pour inverser la tendance. Alors que les pays périphériques semblaient engagés dans la mouvance de chute des taux obligataires, un grain de sable est venu gripper la machine. Après la dégradation d’un cran à «AA-» de la note irlandaise par S&P, les taux périphériques, Eire en tête, sont repartis à la hausse. L’écart se creuse avec le Bund à 10 ans, qui se rapproche encore des 2%. Hier, les spreads entre les 2 ans allemand et irlandais ont atteint 234 points de base, retrouvant leur niveau de mai.

A lire aussi