La restructuration de la dette grecque reste une option

le 30/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré la détente d'hier, les investisseurs sont loin d'exclure l'idée pour 2011

Hier, la situation s’est légèrement détendue sur la Grèce. Les taux à 10 ans sont repassés en dessous des 10 %. Le pays s’est en effet dit prêt à mettre en place de nouvelles mesures d’austérité, rassurant les marchés. De son côté, Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a annoncé être «confiant dans le fait que les discussions seront conclues dans les prochains jours» sur le plan de sauvetage. Les investisseurs sont toutefois loin d'exclure l’idée d’une restructuration de la dette, à terme.

A lire aussi