Le recul de l’Euro Stoxx 50 s'inscrit dans une configuration haussière

le 29/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La région des 2.840 points devrait être atteinte d’ici la fin de l’année avec un palier à 2.605-2.615 points

Contrastée, la semaine qui vient de s’écouler s’est soldée par une baisse de l’Euro Stoxx 50 de 1,84 % à 2.390 points. L’indice paneuropéen a prolongé ainsi le repli amorcé début juin à 2.550 points, repli qui est vraisemblablement technique. Ce recul prend place, en effet, dans une configuration devenue haussière suite à la sortie, début mai, du «canal baissier de moyen terme» (voir le graphique ci-contre) à l’intérieur duquel l’Euro Stoxx 50 évoluait depuis juin 2007. Conséquence de ce signal de retournement à la hausse, il est fort probable que le mouvement baissier qui a débuté à 4.573 points en juin 2007 se soit achevé à 1.765 points en mars, plus tôt donc que la cassure, deux semaines auparavant, du support établi à 1.848 points (1) nous l’avait fait croire. Sous réserve qu’il s’agisse d’une correction en trois temps (A, B et C en termes «elliottistes», L’Agefi du 16 mars dernier), la correction majeure à la baisse engagée à 5.522 points en mars 2000, et dans laquelle s’inscrit le mouvement initié à 4.573 points, serait donc également terminée.

Les cours alternant les phases de correction et d’impulsion (2) selon la théorie des Vagues d’Elliott, la probabilité est forte que l’Euro Stoxx 50 ait entamé à 1.765 points une impulsion qui, dans ce cas, devra le ramener à long terme à 4.573 points puis à 5.522 points. Ce retournent durable à la hausse devant toutefois être confirmé, il faut rester prudent jusqu’à ce que l’indice développe les premières phases de cette probable impulsion. Quoi qu’il en soit, la configuration pour les trois à six à mois à venir est haussière car, même si la hausse amorcée en mars à 1.765 points n’était qu’une pause au sein d’une vague C non achevée, la sortie du «canal baissier de moyen terme» a libéré un potentiel de hausse supplémentaire jusqu’à 2.840 points (1er retracement de Fibonacci de la baisse développée de 4.573 à 1.765 points).

Dans tous les cas, le repli entamé à 2.550 points vise à consolider la hausse de près de 40 % enregistrée de début mars à début juin. La borne haute du «canal baissier de moyen terme», considérée désormais comme une droite de support qui passe à 2.155 points cette semaine (- 29,8 points/semaine), ou à l’extrême la région des 1.765 points, devrait donc contenir toute extension de ce repli technique et forcer l’Euro Stoxx 50 à reprendre le chemin de la hausse. Une fois que la résistance établie à 2.550 points aura été franchie, la zone des 2.605-2.615 points (3) devrait être la dernière résistance importante sur la voie des 2.840 points.

(1) Point bas de mars 2003.

(2) Tendance développée en cinq phases.

(3) Gap baissier ouvert le 11 novembre 2008 et plus haut du 6 janvier 2009.

A lire aussi