Le rebond sur les actions est excessif et explique notre légère réserve

le 22/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Joost van Leenders, stratégiste allocation d'actifs chez Fortis Investments

L’Agefi : Pourriez-vous encore vous renforcer sur les actions ?

Joost van Leenders : Nous sommes actuellement « neutres » sur les actions. Si le cycle économique montre des signes d’amélioration, l’environnement de marché reste difficile. Les robinets du crédit ne sont pas encore suffisamment ouverts pour relancer l’économie. Pour le court terme, notre indicateur technique développé en interne suggère que le marché est suracheté, ce qui pourrait justifier une sous-pondération, mais d’autres indicateurs techniques sur les tendances et l’ampleur du marché sont plus positifs. Si nous venions à modifier notre position neutre, ce serait probablement pour une sous-pondération. Nous avons été sous-pondérés sur les actions, à l’époque où nous estimions que le rebond se trouvait à un stade avancé. Nous pensons que le rebond est excessif, ce qui explique notre légère réserve. Nous jugeons les prévisions bénéficiaires trop optimistes. Dans ce contexte, le risque de déceptions lors des publications semestrielles pourrait infliger un nouveau coup d’assommoir aux marchés actions.

Quels arbitrages effectuez-vous au sein de vos différentes stratégies ?

Dans notre allocation d’actifs tactique, nous avons une position misant sur un aplatissement de la courbe dans la zone euro, position que nous avons réduite à la suite de l’aplatissement récent. Nous sommes à l'affût de toute opportunité qui nous permettrait de renforcer cette position à nouveau. La courbe des taux dans la zone euro est très raide d’un point de vue historique. Nous jugeons les craintes de remontée des taux exagérées et pensons que la courbe s’aplatira à partir du segment long.

A lire aussi