Le rapport de force bascule en faveur des locataires de bureaux

le 15/01/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les avantages consentis aux occupants ont augmenté en 2008. Les loyers devraient globalement baisser en 2009

Les loyers ont commencé à baisser dans certaines zones d'Ile-de-France. A Paris, dans le quartier central des affaires en particulier, les loyers «prime», pour les actifs de la meilleure qualité, ont baissé de près de 5% d'après le conseil en immobilier Cushman & Wakefield, pour qui le phénomène est «un signe d'attentisme des utilisateurs»

Dans un marché plus difficile, les propriétaires ont en outre davantage consenti des mesures d'accompagnement aux locataires. Sous forme de franchises de loyer, elles représenteraient 1 à 1,5 mois par année d'engagement contre un mois il y a un an, estime Cushman & Wakefield. «Les avantages et remises consentis par les bailleurs se généralisent et les revenus réels décroissent, résumaient les experts du Crédit Foncier lors d'une conférence la semaine dernière. C’est encore plus vrai pour les produits d’entrée de gamme, dont les loyers planchers décrochent.» Les utilisateurs en quête d’économies devraient privilégier les secteurs périphériques, plus compétitifs. 

Le rapport de force bascule en faveur des utilisateurs. Ces derniers avaient dû supporter une très forte hausse des loyers ces dernières années. L'indice du coût de la construction a en effet bondi de 40% pour un bail pris en 2000. Les entreprises devraient donc chercher à renégocier les baux. 

Pour Cushman & Wakefield, dans le prolongement des tendances observées en 2008, «la pression à la baisse s’accentuera sur les loyers en 2009, parallèlement à un recours plus fréquent aux mesures d’accompagnement». Cependant, sur certains secteurs, la pénurie de l’offre neuve devrait contribuer au maintien des loyers à des niveaux élevés.

A lire aussi