La production de crédits aux ménages se stabilise en France

le 03/12/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les prêts immobiliers et à la consommation contribuent à la légère embellie. Mais les concours aux entreprises continuent à diminuer

Après dix-huit mois de dégringolade, le crédit aux ménages se stabilise en France. La production de prêts immobiliers, qui représente 60% des concours aux particuliers, s’est établie pour le troisième mois consécutif autour de 82 milliards d’euros, en cumul sur douze mois à fin octobre, selon les statistiques de la Banque de France. La baisse des taux s’est poursuivie, à 4,06% en moyenne pour un crédit à taux fixe contre 4,13% en septembre.

Cette évolution cadre en partie avec la reprise constatée par les banques depuis quelques semaines. Au Crédit Agricole, par exemple, la production d’octobre a dépassé de 41% celle de septembre. A la Société Générale, elle est revenue au niveau d’octobre 2007 malgré une baisse de 10% du montant du prêt immobilier moyen. Pas de quoi pavoiser cependant. En avril 2008, la production cumulée sur douze mois atteignait encore 140 milliards d’euros.

Dans le crédit à la consommation aussi, une embellie est perceptible. La production sur douze mois est remontée à 51,1 milliards d’euros, ce qui confirme «une reprise très graduelle», selon la Banque de France. Le recul reste de 6% par rapport à octobre 2008. Cette évolution souligne surtout l'écart grandissant entre les réseaux bancaires, portés sur le crédit amortissable, et les établissements spécialisés, en pointe sur le revolving. L’ASF, qui représente ces derniers, a fait état d’un recul de 15,4% sur un an de la production cumulée sur les dix premiers mois de l’année.

La légère remontée du crédit aux ménages, à 133,5 milliards (+1,2% sur deux mois), ne saurait cependant masquer la baisse continue du crédit aux entreprises. A 231,2 milliards fin octobre, la production sur douze mois recule de 2,8% par rapport à fin septembre, et de 25% par rapport à octobre 2008.

A lire aussi