Les prix de l’immobilier américain en voie de stabilisation

le 30/09/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ils ont progressé de 1,6 % entre juin et juillet. Mais le rebond observé sur ces trois derniers mois semble encore fragile

Depuis le mois de mai, le prix des maisons s’est remis à augmenter aux Etats-Unis. En juillet, il a progressé de 1,6 % dans les vingt principales métropoles du pays, d’après l’indice Case-Shiller publié par Standard & Poor’s. La hausse a été quasi générale puisque les prix ont baissé uniquement à Seattle et Las Vegas.

«Dans treize des vingt villes suivies, les prix ont rebondi sur au moins trois mois consécutifs, souligne David Blitzer, président du comité d’indice chez Standard & Poor’s. Ces données vont dans le sens d’une stabilisation des valorisations immobilières au niveau national.»

Sur un an, l’amélioration du marché est visible également, même si les prix continuent de baisser. La valeur des maisons a reculé de 13,3 %. Il s’agit du rythme de baisse le plus faible depuis février 2008. En janvier dernier, les prix avaient chuté au rythme record de 19 %. En juin, ils baissaient encore de 15,4 %. L’atténuation de la baisse semble plus rapide que prévu. Les économistes s’attendaient à un recul des prix de 15,4 % en juillet, soit 2,1 points de plus que le chiffre finalement publié. 

L’arrêt de l’effondrement des prix s’accompagne d’une progression des transactions. Les ventes de logements, neufs et anciens, ont effet augmenté sur quatre des cinq derniers mois. 

Malgré ces progrès, la reprise n’est pas encore confirmée. «Nous devons rester prudents sur les prochains mois dans notre évaluation de la capacité du marché à faire face à la fin de certaines mesures de soutien en novembre, à la hausse prévue du taux de chômage et à une possible progression des saisies», a déclaré David Blitzer. Depuis mars dernier, plus de 300.000 saisies sont recensées chaque mois par RealtyTrac.

A lire aussi