Le "Panel Taux" ne voit pas la BCE imiter la Fed

le 02/02/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La majorité des membres du panel s'attend à ce que les taux en zone euro ne descendent pas en dessous de 1,50% d'ici l'été

La BCE devrait poursuivre ses baisses de taux. C’est ce qui ressort du Panel Agefi Taux de février réalisé auprès de 26 participants. De fait, la prévision médiane à 3 mois pour le refi est passée de 1,75% à 1,50% d’un mois sur l’autre. Ils sont 65,4% des membres à croire à la thèse d’une baisse de 50 pb à 1,50%. Une minorité de 15,4% des répondants partage l’idée d’une réduction de 25 pb à 1,75%. Seuls Aurel BGC et Lazard Frères Gestion croient au statu quo à 2%. Henderson Global Investors, lui, anticipe un assouplissement de 100 pb à 1%. 

Jugeant d’importance la réunion du mois de mars, le patron de la BCE, Jean-Claude Trichet, qui a écarté le risque de déflation en zone euro, avait fait savoir en décembre qu’il y avait encore de la place pour d'autres abaissements, mais sans aller jusqu'à des taux nuls. D’ailleurs, la prévision médiane du panel reste inchangée à 1,50% sur un horizon de six mois. Le scénario de pause est défendu par 42% des membres. Celui d’une baisse de 50 pb à 1% récolte aussi 42% des voix. Deutsche Bank est le seul à tabler sur un refi à 0,75% d’ici juillet.  

Outre-Manche, la Banque d’Angleterre a fait savoir qu’elle n’hésiterait pas à mener une politique de taux zéro si nécessaire. Ainsi, une majorité de 61,5% des répondants soutient le scénario d’une baisse de 50 pb à 1% d’ici à trois mois, contre 38,5% une de 100 pb à 0,50%. Mais la BoE devrait utiliser ses dernières cartouches les trois mois suivants. De fait, 46 % des membres voit les taux de la BoE à 0,50% d’ici à six mois, alors que 38% des professionnels interrogés l’attendent à 1%. BNP Paribas va jusqu'à prédire des taux à zéro. 

Outre-Atlantique, la Fed, qui s'est dit prête à acheter des titres d’Etat à long terme pour soutenir le marché du crédit privé, n’a pas réussi à nourrir la détente sur les taux américains à dix ans. De fait, le panel les voit à 2,42% d’ici à trois mois, contre 2,27% en janvier et à 2,68% d’ici à six mois, contre 2,47% auparavant.

Côté devises, la majorité du Panel Agefi Change estime que la conjoncture actuelle devrait favoriser le dollar, la prévision à trois mois pour l’euro/dollar passant de 1,35 à 1,31. Alors que l’euro/livre est prévu à 0,92 sur cet horizon, seuls Groupama AM et Groupe CCR voient le taux de change atteindre la parité.

A lire aussi