Le "Panel Secteurs" plébiscite les valeurs défensives

le 02/02/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions s’allègent toujours sur les valeurs financières et de consommation, pour se renforcer sur la santé et les télécoms

Prudence reste le maître mot des gestions! Alors que les perspectives de croissance mondiale continuent à se détériorer – le FMI n’anticipe plus qu’une hausse de 0,5% du PIB mondial cette année, et table sur une récession de 2% en zone euro – les membres du Panel Agefi Secteurs se renforcent de semaine en semaine sur les secteurs défensifs. Ces compartiments sont censés être les plus résistants en période de crise et les plus solides financièrement, avec des bilans sains et un fort dégagement de trésorerie.

En premier lieu, le secteur de la santé, dont le poids a doublé en six mois, a les faveurs de l’ensemble des intervenants (hormis Société Générale). Une spécificité du Panel qui surpondère l’indice MSCI EMU de près de quatre points! Cette progression s’explique en partie par le renforcement de Groupama AM, qui consacre 23% de son portefeuille à la santé.

Autre secteur gagnant du mois, les services aux collectivités, dont le poids passe de 10% à 12%. Enfin, le Panel accentue la surpondération des télécoms, qui pèsent désormais près de 13%, et confirment leur deuxième place sectorielle derrière les financières, de plus en plus délaissées.

En revanche, les secteurs de la consommation n’apparaissent plus comme défensifs. D’ailleurs, le Panel s’est allégé tant sur la consommation de base que sur la consommation discrétionnaire, qui représentent à elles deux plus que 16% du portefeuille, contre 18% pour l’indice de référence. De plus, la distribution peut paraître chère en relatif, après une hausse de 6% le mois dernier, la plus forte progression sectorielle en Europe.

A lire aussi