Le « Panel Allocation » se renforce en actions comme en obligations

le 06/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plus confiants que début mars, les gérants s’allègent en cash, au profit d’actifs plus risqués. Désormais 49 % des portefeuilles sont en actions

En avril, les membres du Panel Allocation font preuve de plus de confiance sur les marchés financiers que le mois dernier. Près des deux tiers des panélistes ont renforcé leur portefeuille en actions, dans le sillage de la hausse de 6,5% de l’EuroStoxx 50 en mars.

Si ING IM, State Street, Natixis AM et Credit Suisse France n’accroissent que de 1 à 3 points leur part en actions, Aberdeen AM et UFG-LFP l’augmentent de 5 points. Les plus agressifs, Schroders et Robeco relèvent leur pondération de respectivement 9 et 10 points. Désormais, les portefeuilles sont constitués à 49% d’actions, soit une hausse moyenne de 2 points en un mois, et un retour sur les niveaux de début d’année. Encore plus que le mois précédent, près de 80% des gérants surpondèrent cette classe d’actifs par rapport à leur portefeuille de référence. Pourtant, quatre bureaux se sont allégés en actions, avec même une baisse de 10 points pour Allianz Global Investors France et de 6 points pour Dexia AM. Seuls Robeco et Schroders demeurent encore sous-pondérés sur les actions, tandis que Dexia reste neutre.

Du côté des obligations, la tendance est moins marquée. Sur les 14 intervenants du Panel, 6 se sont allégés, 4 se sont renforcés, et 4 sont restés neutres. Au global, le portefeuille moyen du Panel détient 41% d’obligations (+1 point), soit un retour sur le niveau d’octobre 2009. Les gérants sous-pondèrent toujours le crédit, mais moins massivement qu’en mars, avec quatre bureaux en surpondération, contre deux le mois précédent.

Ce double mouvement de renforcement en actions et en obligations s’est fait au détriment de la part de cash, signe de l’optimisme des gérants. Désormais, seuls 3% des portefeuilles sont composés d’actifs monétaires, contre 5% en mars. Néanmoins, si quatre gestions se sont allégées, Groupama AM et Natixis AM se sont légèrement renforcées, respectivement de 2 et 1 points.

A lire aussi