Le « Panel Actions » table sur une progression limitée à 8,4 % du CAC 40 fin 2010

le 04/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions anticipent pour l'Euro Stoxx 50 et le S&P 500 des hausses équivalentes, de 9 % et 8,2 % sur l'année

Les membres du Panel Agefi Actions n’envisagent en ce début d’année qu’une progression limitée des indices boursiers. Ceci contraste avec la tendance toujours haussière des places occidentales le mois dernier (+1,8% pour l’EuroStoxx 50, +2,7% pour le CAC 40 et +2,8% pour le S&P 500) sous l’effet persistant de perspectives économiques améliorées et de la diminution des tensions sur les marchés du crédit. La progression annuelle moyenne attendue par les 14 panélistes pour la place parisienne s’élève ainsi désormais à 8,4% contre 12% fin novembre et 15% à fin octobre; à un horizon de 6 mois, cette hausse serait même inférieure à 2,5%.

Sur le CAC 40 comme sur l’EuroStoxx 50, c’est Fortis Investments qui fait preuve du plus grand pessimisme puisqu’il voit ces deux indices quasiment étales à six et douze mois. Il est suivi de près par Robeco Gestions et Olympia Capital également très prudents. Lazard Frères Gestion remporte en revanche la palme de l’optimisme avec une progression annuelle attendue de 17% pour le CAC 40 et 18% pour l’EuroStoxx, juste devant Credit Suisse France pour la place parisienne et CM-CIC AM pour l’indice européen.

Sur le marché américain, la hausse du S&P 500 serait limitée à 2,8% à fin juin et à 8,2% à fin décembre 2010. Natixis a encore légèrement révisé à la hausse ses objectifs avec un indice S&P 500 qui devrait progresser de près de 17%. L’opinion du Panel est encore plus réservée pour le Japon avec un indice Nikkei étale à fin juin 2010 et en croissance de 5,2% à douze mois. Robeco Gestions remporte la palme du pessimisme pour les marchés japonais et américain.

Le ton du prochain Panel dépendra davantage des résultats des sociétés communiqués dès la mi-janvier.

A lire aussi