Le " Panel Actions " continue à réviser ses objectifs à la baisse

le 06/04/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions anticipent seulement une hausse de 4,5 % des marchés occidentaux dans six mois, et de 17 % dans un an

L’optimisme n’est pas encore à l’ordre du jour. Malgré un rebond de 15 % des marchés actions européens, et même de 21 % de Wall Street sur le mois écoulé, les membres du Panel Actions Agefi ne croient pas à une reprise durable des Bourses mondiales. En effet, ils viennent encore de réviser à la baisse leurs perspectives sur les indices actions par rapport aux objectifs donnés le mois dernier. Une réduction de l’ordre de 2 % pour les cibles à six mois et d’environ 3 % à horizon un an pour les marchés européens et américains. 

Sur ces nouveaux objectifs, les gestions anticipent en moyenne un rebond de 4,5 % dans six mois et de 17 % à horizon un an. Des perspectives homogènes sur le CAC 40, l’EuroStoxx 50 et le S&P 500. Sur l’indice parisien, désormais un seul intervenant, Lazard Frères, vise toujours les 4.000 points dans un an, soit un rebond de 35%, tandis qu’Aurel a réduit son objectif de 4.000 à 3.750 points. De l’autre côté du spectre, Groupama AM a abaissé ses anticipations de 3.300 à 2.900 points, et anticipe donc une stagnation sur les douze mois à venir. Il est le premier panéliste à passer sous la barre des 3.000 points pour l'indice parisien. Groupama AM anticipe également une stabilité sur l’EuroStoxx 50 et sur le S&P 500 sur les douze prochains mois.

En revanche les perspectives sont bien différentes sur le marché japonais. Alors que les gérants ont très légèrement relevé leur objectif à six mois d’un mois sur l’autre, ils anticipent néanmoins une baisse de 3 % du Nikkei dans six mois. Et dans un an, ils anticipent seulement une progression de 6 % de l’indice phare de la Bourse de Tokyo.

A lire aussi