Le " Panel Actions " anticipe une hausse de 12 % des marchés européens dans un an

le 05/10/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Toutefois un quart des membres du Panel estime qu’un point haut serait atteint dans six mois avant une nouvelle baisse

Avec constance le Panel Agefi Actions révise une nouvelle fois à la hausse ses perspectives sur les indices boursiers, en parallèle avec la progression du mois dernier. Ainsi, les gérants ont relevé de 3,5 % leurs prévisions à six mois et à un an sur le CAC 40 et sur l’EuroStoxx 50, alors même que ces deux indices ont progressé respectivement de 4 % et 3,5 % en septembre.

Aux Etats-Unis, la prudence semble un peu plus grande. Si le S&P a crû de 3,5 % le mois dernier, les gestions n’ont relevé que de 2 % leurs prévisions à six et douze mois. Pour sa part, le Nikkei a reculé de 3 %, entraînant une révision à la baisse du même ordre sur la Place japonaise.

Pour autant, le Panel Agefi Actions reste relativement optimisme pour les mois à venir anticipant une hausse de 7 % du CAC 40 et de l’EuroStoxx dans six mois et de 12 % dans un an. Le S&P devrait progresser de 8 % à six mois et de 13 % à un an, et le Nikkei de 9 % et 15 %.

Cette tendance doit toutefois être nuancée. En effet, quatre gestions (Aberdeen AM, Cholet Dupont, Fortis Investments, Groupama AM) anticipent un point haut pour les marchés européens et américains dans six mois puis une baisse sur les six mois suivants. Aussi, dans un an, Aberdeen AM et Groupama AM anticipent un CAC 40 à 3.700 points et un EuroStoxx 50 à 2.800 points, autrement dit un retour sur les niveaux actuels.

Pour les plus optimistes, Lazard Frères Gestion et Credit Suisse France, le CAC 40 et l’EuroStoxx 50 progresseraient de 25 % en un an.

Le récent recul des Bourses n’a pas pu encore être pris en compte par les membres du Panel. Il pourrait l’être dans le Panel de novembre. D’autant que la volatilité a également aussi récemment repris. Toutefois, un VDax à 26,99 vendredi reste toujours bien en deçà de sa moyenne annuelle de 36,58.

A lire aussi