Nous pensons que les marchés pourraient poursuivre leur tendance haussière

le 14/09/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Marjorie Sonigo et Florence Mosse, à la gestion privée de Credit Suisse France

L’Agefi : Quelles raisons expliquent votre optimisme sur les marchés actions, avec les anticipations les plus élevées du panel ? 

Marjorie Sonigo et Florence Mosse : Un changement important a été amorcé au moment du sommet du G20 qui a commencé à redonner confiance à bon nombre d'investisseurs. Depuis, les nouvelles macroéconomiques ne cessent de s'améliorer et le pire semble être de plus en plus dernière nous. Ce sentiment d'optimisme a été conforté par les récentes publications de résultats qui ont été en ligne, voire meilleures que le consensus pour une grande majorité des sociétés. Même si le sentiment de marché a changé depuis quelques semaines, certains investisseurs restent sceptiques et donc sous-investis. Ces liquidités qui restent importantes sur les marchés constituent également un important soutien. Nous pensons que les marchés pourraient poursuivre leur tendance haussière en tirant notamment profit de certaines données macroéconomiques qui pourraient surprendre favorablement. De plus, n’oublions pas que les marchés actions ont le meilleur rendement risque de l’ensemble des classes d’actifs.

Craignez-vous une révision à la baisse des estimations de résultats 2010 ?

Les entreprises ont publié des résultats satisfaisants au deuxième trimestre en dépit d’une baisse des chiffres d’affaires car elles ont pris des mesures drastiques, pensant être touchées par la crise : licenciements, fortes réductions de coûts… Ainsi, nous pensons qu’au moindre signe de reprise et dès que les chiffres d’affaires vont montrer quelques d’amélioration, les profits devraient fortement remonter.

A lire aussi