« Nous anticipons une hausse de 30 % des bénéfices par action du CAC 40 en 2010 »

le 18/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Jean-François Virolle, directeur général de Global Equities AM

L’Agefi : Quels éléments vous permettent d’anticiper une hausse d’environ 10 % du CAC 40 d’ici à la fin de l’année ?

Jean-François Virolle : L’environnement macro-économique devrait être porteur, grâce aux mesures prises par les gouvernements et les banques centrales, avec comme points principaux : une croissance économique mondiale de l’ordre de 5% tirée par l’Asie, en particulier la Chine où la croissance effrénée du crédit va toutefois salutairement ralentir, une stabilisation de l’emploi et du marché immobilier aux Etats-Unis, et un retour plus tardif de la croissance en Europe. La reprise de l’activité permettra un retrait progressif des «stimuli» budgétaires et monétaires non conventionnels. Ainsi les risques d’inflation seront limités. Le recul du dollar devrait être contenu. Notre PE estimé du CAC 40 est de 12 et la croissance estimée des BPA de 30% en 2010. Anticiper une hausse de 10% du CAC 40 (hors dividendes) peut donc paraître modeste, mais c’est une moyenne. Il y aura de violentes discriminations et divergences entre des secteurs en forte hausse et d’autres en forte baisse car la reprise économique va être déséquilibrée.

Ne craignez-vous pas des déceptions sur les résultats 2009 ?

Le BPA 2009 du CAC 40 devrait être en recul de 25% après -20 % en 2008. Mais, là encore, il s’agit d’une moyenne. Si déceptions il y a, elles pourraient venir des banques et assurances, des télécoms, de la distribution, des utilities. Mais elles pourraient être compensées par de bonnes surprises dans les produits de base, l’alimentation, les biens de consommation, le luxe, les médias. Le secteur de l’énergie et les grandes valeurs industrielles devraient afficher des résultats en ligne avec nos attentes.

A lire aussi