Le mouvement de normalisation de la volatilité sur les taux 10 ans se poursuit

le 25/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le « smile » des options sur le Bund s'est inversé, accompagné d'une baisse générale des volatilités

Depuis un mois la volatilité implicite (VI) sur le marché obligataire a continué son mouvement de normalisation. Toutefois les effets ont été différents suivant les durations. 

La remontée de la confiance des investisseurs et la stabilité de la politique monétaire pronostiquée à court terme (malgré quelques discours de « faucons » qui ont favorisé la hausse des contrats Euribor) laissent entendre que la partie courte de la courbe est bien positionnée. Ainsi, le smile des options sur Schatz (2 ans) et Bobl (5 ans) est resté habituel, avec une pente négative des courbes de VI. 

Le smile des options Bund (10 ans), resté longtemps positif sur les calls, n'est redevenu étale que depuis deux jours, les investisseurs privilégiant surtout et toujours des achats de calls en dehors de la monnaie. 

En effet, après deux mois de rebond des Bourses mondiales et de fortes hausses des rendements obligataires sous l'effet d'une baisse de l'aversion pour le risque, de la flambée des émissions étatiques et des risques inflationnistes s'amplifiant, le marché obligataire a repris le chemin de la hausse. D'une part, les risques géopolitiques se sont accrus avec l'essai nucléaire nord-coréen et les élections iraniennes, d'autre part, les statistiques macroéconomiques européennes  n'ont pas donné de signes probants d'un retournement de cycle. Enfin, les craintes d'une correction des marchés actions (+40 % depuis mi-mars) augmentent. 

La semaine dernière a été marquée par des journées particulièrement actives sur les options sur Bund. Dans le mois à venir, le rapprochement de la publication des résultats du deuxième trimestre des entreprises pourrait stimuler la VI sur l'ensemble des marchés avec la hausse de l'incertitude sur le retournement réel des économies.

A lire aussi