Les marchés de crédit donnent des signes de nervosité

le 18/08/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les indices de CDS sont revenus sur leurs niveaux d’il y a trois semaines, les investisseurs doutant que le rally entamé au printemps puisse se poursuivre

Les investisseurs recherchent à nouveau de la sécurité. L’appétit manifesté depuis la semaine dernière pour les Bons du Trésor américains en est un exemple évident. Le comportement des marchés de crédit en est un autre. Nous avons passé « une semaine en proie à une certaine volatilité », remarquait hier la recherche d’Unicredit.

Cela s’est traduit très clairement dans les indices de CDS, mesurant le coût de protection contre les défauts sur la dette. De 85 points de base (pb) en début de semaine dernière, l’indice iTraxx Main (lié à la catégorie investissement) est progressivement remonté jusqu’à 99 pb hier. Même chose côté high yield. L’iTraxx X-over, qui était revenu près des 575 pb récemment, flirtait hier avec les 630 pb. En d’autres termes, les deux indices sont globalement revenus sur leurs niveaux d’il y a trois semaines (voir graphique).

Si certains notent qu’après le rally de cinq mois observé sur le marché, « des investisseurs semblent prendre leurs bénéfices » dans certains secteurs comme les TMT, d’autres se demandent plus fondamentalement si la tendance amorcée au printemps peut se poursuivre.

Reflet du regain d’appétit pour les titres d’Etat, ces craintes trouvent principalement leur origine dans les dernières statistiques macroéconomiques. Hier, l’économie japonaise a montré que la reprise restait fragile, alors que vendredi les ventes au détail américaines étaient déjà venues jeter le trouble. Les Etats-Unis constituent d’ailleurs bien la principale inquiétude car la consommation y demeure affaiblie. Or, « ce problème ne devrait pas disparaître à court terme », redoute Unicredit.

A lire aussi