« Les marchés actions européens progresseront d’environ 15 % en 2010 »

le 11/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Rachid Medjaoui, adjoint au directeur de la gestion de La Banque Postale AM

L’Agefi: Comment voyez-vous évoluer les marchés d'actions européens au cours de l'année 2010 ?

Rachid Medjaoui: Nous voyons les marchés actions européens progresser de l’ordre de 15% en 2010. Au cours du premier semestre des bonnes surprises macroéconomiques (notamment dans la zone euro) pourraient soutenir les marchés d’actions.

En revanche, les marchés n’auront pas de direction claire au cours du second semestre en raison du début de la hausse des taux directeurs et de l’accentuation du processus de retrait des liquidités par la BCE et la Fed et des doutes sur la pérennité de la croissance en 2011 dans un contexte de moindre soutien des politiques économiques.

Quels catalyseurs devraient soutenir les actions cette année ?

Malgré une croissance peu vigoureuse, le levier opérationnel constitué par les entreprises en 2009 devrait leur permettre de réaliser des bons résultats. Le dynamisme des pays émergents auquel les entreprises européennes sont particulièrement sensibles sera également un soutien fort pour les résultats des entreprises cotées. Les liquidités seront encore très abondantes en raison du caractère très graduel du resserrement des politiques monétaires.

Contrairement à 2009, les actions auront peu de concurrence en 2010, à l’exception des matières premières, si l’on vise une rentabilité à deux chiffres. Enfin, il est probable que le phénomène des fusions acquisitions s’amplifie notamment en raison de l’importance des trésoreries des entreprises.

A lire aussi