Le marché des options sur indices renoue avec les volumes et la liquidité

le 23/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec la reprise de l’indice, les gérant d'actifs classiquement acheteurs en ont profité pour couvrir leurs portefeuilles

Mis à part quelques journées traditionnellement pauvres en volume, comme les jours fériés aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, le mois de septembre a vu revenir bon nombre d’intervenants sur les options. La moyenne journalière sur les 30 derniers jours est revenue au-dessus de la barre du million. Néanmoins elle cache de fortes disparités. En effet, seules les journées où se négocient des stratégies d’intervenants «finaux» ont des volumes honorables, surtout quand le sous-jacent a piqué du nez.

Parmi ces stratégies, nous avons constaté des rolls de positions de couverture sur des maturités plus lointaines. Avec la reprise de l’indice, les gérant d'actifs classiquement acheteurs en ont profité pour couvrir leurs portefeuilles avec des lignes importantes d’achat de put spreads contre call. Tous les institutionnels ne rentrent cependant pas seulement dans des positions de couverture, car malgré le niveau élevé de l’indice, on constate toujours des acheteurs de call ou call spreads en directionnel.

Autre point à souligner, le regain d’intérêt des investisseurs sur des produits tels que les swaps de variance dont la liquidité s’était évaporée avec la crise. Serait-ce un signe que la crise et ses mouvements de smile «aberrants» font désormais partie du passé ?

Le long terme n’est pas en reste avec de nombreuses opérations sur le smile, la volatilité ou le dividende (par les synthétiques, C-P) sur des maturité allant de décembre 2014 à décembre 2019. Tous ces indicateurs sont autant de bons signaux pour le marché optionnel en général, même si malheureusement tous les intérêts sont à nouveau concentrés sur le seul marché de l’EuroStoxx50.

emile.djelassi@newedgegroup.com

 

A lire aussi