Le marché mondial des ETF reste florissant

le 15/10/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les encours des fonds indiciels cotés ont progressé de 36,5 % en 2009 en Europe à fin septembre, selon BGI

Parce qu’ils reproduisent fidèlement le comportement d’un marché ou d’une classe d’actifs, et pas d'un actif en particulier, les fonds indiciels cotés (ETF, Exchange traded funds) ne cessent d'attirer les investisseurs.

Le panorama dressé par Barclays Global Investors (BGI) sur le marché mondial des ETF à fin septembre reflète ainsi le succès grandissant de ces produits. Leurs encours ont progressé depuis le début de l’année de 36,5 % en Europe, à 139,5 milliards d’euros (pour 783 fonds), et de 25 % dans le monde à 637,5 milliards (1.819 fonds).

En termes de classification des fonds, ceux dédiés aux actions dominent le marché avec, à fin septembre, des parts de 68,2 % en Europe et de 81,4 % dans le monde. 41,1 % des actifs des ETF au niveau sont investis uniquement en actions nord-américaines, contre 14,5 % et 11,3 % pour les produits consacrés aux marchés émergents et à l’Europe. Les ETF obligataires représentent 23,8 % et 16,4 % des univers européen et mondial, tandis que ceux consacrés aux matières premières se contentent de parts respectives de 5,1 % et 2,1 %.

Parmi les fournisseurs d’ETF, iShares (filiale de BGI, en cours de rachat par BlackRock) a conforté cette année son rang de numéro un, avec 39,2 % des encours gérés en Europe et 48,4 % dans le monde. Grâce à la création de 41 nouveaux fonds cette année, la part de marché mondiale d’iShares a même progressé de 2,2 points depuis décembre 2008. Loin derrière, ses dauphins restent Lyxor Asset Management et db x-trackers (Deutsche Bank) sur le Vieux Continent (20,6 % et 16,5 % du marché), et, au niveau mondial, State Street Global Advisors et Vanguard (14,8 % et 8,3 %). Une petite centaine de gérants sont présents sur ce marché, dont 32 en Europe.

A lire aussi