L’investissement immobilier en France devrait franchir le seuil des 10 milliards d’euros en 2010

le 14/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’amélioration des conditions de financement et l’attractivité du rendement immobilier ont permis un retour des capitaux sur le marché

Avec plus de 7,1 milliards d’euros d’engagements enregistrés au cours des neufs premiers mois de 2010, le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise en France réalise une progression de 49% par rapport à la même période de 2009. Si l’année dernière peut difficilement servir de base de comparaison, on peut dire au regard de l’historique sur huit ans que les investisseurs reviennent sur la classe d'actifs. «En dépit de quelques obstacles, le marché de l’investissement enregistrera une reprise en 2010, le seuil des 10 milliards d’euros sera vraisemblablement franchi», expliquent les spécialistes de BNP Paribas Real Estate. Un niveau encore loin de ceux de 2007 (30,8 milliards) ou de 2006 ( (26,3 milliards), mais qui retrouve ceux de 2002 ou 2003 autour de 11 milliards.

«L’amélioration des conditions de financement couplée à l’attrait du rendement immobilier, à comparer aux obligations d’Etat, ont largement contribué au retour des capitaux sur le marché. Si la reprise paraît significative, elle reste néanmoins ciblée sur les actifs de qualité, bien positionnés, avec des baux de longue durée», explique BNP Paribas Real Estate. Les exigences des banques en termes de fonds propres demeurent par ailleurs élévées, entre 30 et 50%. Ainsi, le marché reste encore limité aux investisseurs disposant d’importantes liquidités, à l’image des compagnies d’assurances et des mutuelles qui ont représenté 21% des engagements au cours des neuf premiers mois de l’année 2010.

Sur l’Ile-de-France qui concentre plus de 61% de l’investissement français sur 2010, le marché enregistre une véritable embellie au troisième trimestre avec 2,024 milliards d’euros investis en un seul trimestre, soit plus que sur le premier semestre.

A lire aussi