L’industrie de la gestion européenne a connu son pic de crise en octobre

le 18/02/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les actifs nets des fonds ont chuté de 22% en 2008 à 6.142 milliards d’euros. Près de 40% des sorties des fonds ouverts ont été enregistrées en octobre

L’industrie de la gestion européenne a été précipitée en 2008 en dessous de ses niveaux de 2005, selon les données dévoilées mardi par l’Efama. Dans le contexte de crise actuel, les actifs des fonds ont chuté l’année passée de 22% à 6.142 milliards d’euros, les fonds ouverts (Ucits) ayant enregistré une chute de 25,4% à 4.593 milliards d’euros, contre un recul de 11,4% à 1.549 milliards d’euros pour les fonds fermés (non Ucits), dédiés exclusivement aux investisseurs institutionnels.

Suite à la faillite de Lehman en septembre, «près de 40% des sorties sur les fonds ouverts ont été enregistrées sur le seul mois d’octobre», a relevé mardi Peter De Proft, directeur général de l’association, à l’occasion d’une conférence de presse. 130 milliards d’euros de sorties ont été enregistrées en octobre, la situation s’étant améliorée sur les deux derniers mois de 2008 (-8 milliards d’euros en novembre et -7 milliards en décembre). Par ailleurs, la chute des marchés a été responsable à hauteur de 77% du déclin affiché par les fonds Ucits.

Le recul de l’industrie vient de trois sources. «La crise des marchés financiers, qui a entraîné un retrait massif des actifs des investisseurs, la concurrence que se font les banques, couplée à la crise de liquidité, intensifiant la guerre sur les dépôts, ainsi que les craintes de récession sont autant de facteurs explicatifs», selon Peter De Proft.

Sur les fonds Ucits, la chute la plus brutale a été celle enregistrée sur les fonds actions (-45,1% à 1,2 milliard d’euros). Les fonds obligataires (-22,7% à 926 millions d’euros) ont souffert d’un manque de liquidité.

A lire aussi