L’Euro Stoxx 50 teste le dernier palier sur le chemin de l’objectif à 2.840 points

le 24/08/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La zone de support des 2.550-2.585 points devrait contenir tout repli technique avant que cet objectif minimum soit atteint

Malgré un début de semaine nettement orienté à la baisse, l’Euro Stoxx 50 a réussi à progresser la semaine dernière de 2,85 % à 2.746 points, reprenant ainsi la totalité du terrain perdu une semaine plus tôt. L’indice paneuropéen n’a toutefois pas franchi la région des 2.755 points qui constitue le dernier palier avant l’objectif des 2.840 points (1), objectif pour le second semestre 2009 fixé lors de la sortie, début mai, du «canal baissier de moyen terme» tracé sur le graphique ci-contre.

Une nouvelle tentative de consolider le «rally» initié à la mi-juillet dans la région des 2.250 points, après celle effectuée à partir des 2.735 points il y a deux semaines, ne peut donc pas être exclue. La zone de support située à 2.550-2.585 points devrait, dans ce cas, constituer un plancher et forcer l’Euro Stoxx 50 à reprendre le chemin des 2.840 points.

Il s’agit là d’un objectif minimum comme l’a suggéré la sortie, en mai, du «canal baissier de moyen terme». Ce signal de retournement à la hausse autorise, en effet, à penser que l’Euro Stoxx 50 a entamé, en mars, à 1.765 points une impulsion – tendance développée en cinq phases selon la théorie des vagues d’Elliott – au terme d’une correction majeure en trois temps (A, B et C) engagée en mars 2000 à 5.522 points (L’Agefi du 15 juin dernier). L’indice est dans ce cas appelé à franchir les 2.840 points – après une éventuelle nouvelle consolidation, également limitée par la zone de support établie à 2.550-2.585 points – et développer cette impulsion sur plusieurs années en direction des plus hauts inscrits en juin 2007 et en mars 2000, respectivement à 4.573 et 5 522 points. Pour les mois à venir, la région des 3.170 points, correspondant au deuxième retracement de Fibonacci de la baisse développée de 4.573 à 1.765 points (vague C), devrait alors être le prochain objectif de cette impulsion, avec des paliers à 2.925 et 3.040 points.

(1) Premier retracement de la baisse développée de 4.573 à 1.765 points, L’Agefi du 15 juin dernier.

(2) Plus haut de juin dernier considéré désormais comme un support, premier retracement de Fibonacci de la hausse de 2.259 à 2.755 points et plus bas de la semaine dernière.

A lire aussi