L’Euro Stoxx 50 pourrait marquer une pause dans sa consolidation des gains de 2009

le 01/02/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La région des 2.695 points est susceptible d’occasionner un rebond avant une nouvelle vague de baisse vers les 2.550 points

Dans la logique de la cassure, une semaine plus tôt, de la droite qui le soutenait depuis le retournement à la hausse opéré en mars 2009 à 1.765 points, l’Euro Stoxx 50 a perdu 2,11 % à 2.777 points la semaine dernière. La zone de support située à 2.690-2.695 points (zone de rebond de début novembre 2009) est désormais en vue et pourrait lui permettre de se reprendre. Cela dit, en l’absence de signal haussier au niveau de l’indice et/ou d’indicateurs numériques tels que le RSI-13 semaines (1), il s’agira vraisemblablement de retracer une partie du décrochage de ces trois dernières semaines. La résistance que constitue le gap (2) ouvert à la baisse le 22 janvier à 2.861-2.863 points devrait, dans ce cas, contenir cette courte reprise technique et forcer l’Euro Stoxx 50 à se réorienter à la baisse avec une forte probabilité qu’il casse la zone de support établie à 2.690-2.695 points.

Cela étant, l’analyse «elliottiste» de l’Euro Stoxx 50, depuis mars 2009 en particulier, indique que le potentiel de baisse sous cette région pourrait être limité. Sachant, en effet, que le profil de la hausse développée de 1.765 à 3.045 points est, a priori, celui d’une impulsion (mouvement structuré en cinq vagues) et que les cours alternent les phases d’impulsion et de consolidation au sein des cycles d’Elliott, la baisse amorcée à 3.045 points il y a trois semaines pourrait viser à consolider les gains enregistrés depuis mars 2009.

Dans ce cas, le niveau des 2.550 points, qui correspond au premier retracement de Fibonacci de la reprise déployée de 1.765 à 3.045 points et coïncide avec le plus haut de juin 2009 considéré désormais comme un support, est un des points susceptibles de mettre fin à cette consolidation baissière qui est intervenue plus tôt que ne le laissait prévoir le franchissement, à la mi-septembre, de l’objectif initial des 2.840 points (3). L’Euro Stoxx 50 devrait ensuite se réorienter à la hausse et développer une nouvelle impulsion, s’inscrivant comme celle enregistrée durant la majeure partie de l’année 2009 dans un mouvement de long terme en direction du top établi à 5.520 points en mars 2000 (L’Agefi du 15 juin 2009). La région des 3.045 points et celle des 3.170 points (4), qui était visée depuis la cassure des 2.840 points, devraient alors être les premiers objectifs.

(1) Relative Strength Index, indicateur de puissance d’un mouvement évoluant entre 0 et 100.

(2) Plage de cours à l’intérieur de laquelle aucune transaction n’a eu lieu. Ce gap n’est visible que sur un graphe en données quotidiennes.

(3) 1er retracement de Fibonacci de la baisse de 4.573 à 1.765 points, L’Agefi du 15 juin 2009.

(4) 2ème retracement de la baisse de 4.573 à 1.765 points.

A lire aussi