L’Euro Stoxx 50 marque une pause dans sa consolidation des gains de 2009

le 15/02/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Il pourrait remonter jusqu’à 2.865 points avant de développer une dernière vague de baisse vers 2.550 points

Après quatre semaines consécutives de baisse, l’Euro Stoxx 50 a trouvé du soutien dans la région des 2.620 points la semaine dernière et réussi à gagner 1,63 % à 2.674 points d’un vendredi à l’autre.

Cela étant, cette reprise ne constitue pas en soi un signal haussier. Aucune résistance importante, à commencer par le gap ouvert à la baisse le vendredi 5 février à 2.699-2.705 points (1), n’a été cassée la semaine dernière. Aucune configuration de retournement à la hausse n’a été dessinée par l’indice ou des indicateurs numériques tels que le Relative Strength Index représenté au bas du graphe ci-contre. Dans ces conditions, il serait prématuré de penser que l’Euro Stoxx 50 s’est durablement réorienté à la hausse.

Le scénario qu’il faut privilégier est celui d’une reprise technique après quatre semaines de baisse. Compte tenu de l’ampleur des pertes enregistrées au cours de ces semaines (13 %), une reprise technique plus importante est probable. L’Euro Stoxx 50 pourrait ainsi réussir à clôturer au-dessus du gap ouvert à 2.699-2.705 points et remonter jusqu’à 2.845-2.865 points (2) avant de reprendre le chemin de la baisse avec un risque important de casser la zone de support des 2.620 points et donc de prolonger le mouvement initié à 3.045 points à la mi-janvier.

Cela étant, le potentiel de baisse sous les 2.620 points parait limité car, d’un point de vue «elliottiste», la baisse amorcée à 3.045 points pourrait n’être qu’une phase de consolidation et non l’amorce d’une baisse durable. Sachant, en effet, que les cours alternent les phases d’impulsion et de consolidation au sein des cycles d’Elliott et que la hausse entamée à 1.765 points en mars 2009 est structurée en cinq vagues comme le sont toutes les impulsions, le mouvement engagé à 3.045 points pourrait viser à consolider les gains enregistrés depuis mars 2009.

Le niveau des 2.550 points, correspondant au premier retracement de Fibonacci de l’impulsion supposée et au plus haut touché le 2 juin 2009 considéré désormais comme un support, est un des supports susceptibles de mettre fin à la phase de consolidation baissière initiée à 3.045 points et de forcer l’Euro Stoxx 50 à retrouver le chemin de la hausse. Il devrait alors développer une phase de hausse à l’image de celle qu’il a connue en 2009 avec le seuil des 3.045 points pour premier objectif.

(1) Gap: plage de cours à l’intérieur de laquelle aucune transaction n’a eu lieu. Ce gap n’est visible que sur un graphe en données quotidiennes. La cassure ou non de la zone de résistance ou de support que constitue un gap s’apprécie par rapport aux niveaux de clôture.

(2) Niveau de résistance établi le 3 février et gap ouvert à la baisse le 22 janvier.

A lire aussi