L’euro pénalisé par la baisse de l’inflation

le 07/01/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Cette dernière est tombée à 1,6% en décembre et plaide pour une nouvelle détente de la BCE

L'euro a chuté hier en séance à moins de 1,34 dollar alors qu’il traitait à plus de 1,40 en fin d’année 2008. D’un côté, le dollar bénéficie de nouveaux facteurs de soutien, comme l’annonce d’un nouveau plan de relance aux Etats-Unis par Barack Obama. De l’autre, la récession sur le Vieux Continent et le brutal ralentissement de l’inflation pèsent sur la monnaie unique. Ces éléments plaident en effet pour une poursuite rapide de la détente monétaire de la part de la Banque centrale européenne.

A lire aussi