L'étau se resserre sur certains périphériques

le 15/09/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Toujours tributaires de la BCE pour leurs banques, l’Irlande et le Portugal s'écartent de l'Espagne

La dépendance des banques des pays périphériques aux liquidités de la BCE reste élevée malgré la réduction des opérations de refinancement de l'institution. Ces derniers comptent à présent pour 60% des prêts de l’Eurosystème, soit plus de trois fois leur part dans le PIB de la zone euro. Mais à l'inverse des banques espagnoles, les établissements irlandais et portugais n’ont pas vu leurs emprunts auprès de la BCE baisser. D’ailleurs, depuis août, le marché des taux sanctionne davantage les deux pays au sein des Etats périphériques.

A lire aussi