L'envolée de l'euro laisse la BCE impuissante

le 08/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Jean-Claude Trichet a parlé de retour progressif à la normale des marchés monétaires

Le discours d'hier de Jean-Claude Trichet n'a pas permis de stopper l'envolée de l’euro/dollar, qui a touché un moment 1,4029 avant de refluer. A l'heure où les autres grandes banques centrales (Fed, BoE, Banque du Japon) se dirigent vers une nouvelle phase d'assouplissement quantitatif, le président de la BCE a mis en avant le retour progressif à la normale des marchés monétaires de la zone euro. Cette confirmation d'une stratégie de sortie graduelle reste donc un facteur de soutien à la monnaie unique.

A lire aussi