« L’environnement économique et monétaire sera très favorable aux actions »

le 25/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Matthieu Grouès, directeur des gestions chez Lazard Frères Gestion

L’Agefi : Quels éléments vous incitent à être les plus optimistes du Panel sur les marchés actions français et européen à horizon un an ?

Matthieu Grouès : Pour la deuxième année consécutive, nous sommes les plus optimistes du Panel, mais après avoir été les plus pessimistes en janvier 2008. Pour résumer, nous pensons que la reprise va gagner en vigueur et débouchera sur un retour durable de la croissance économique. Le resserrement des politiques monétaires se fera très progressivement, grâce à des pressions inflationnistes inexistantes. Cet environnement sera très favorable aux actions, d’autant que leur valorisation reste plus que raisonnable.

Ne craignez-vous pas que le reprise économique soit plus lente que prévu ?

Non, la reprise est déjà vigoureuse dans une bonne partie du monde, principalement en Asie. Dans les économies occidentales, les entreprises n’avaient pas encore arrêté leur déstockage à la fin du troisième trimestre 2009. Il est probable qu’elles le fassent sur les six mois suivants, donnant ainsi un coup de fouet à l’activité économique. L’investissement des entreprises a été brutalement coupé, dans de telles proportions qu’un recours au crédit bancaire n’est même pas nécessaire à sa reprise. Une reprise sans emplois nous semble exclue pour les Etats-Unis car ils ont détruit bien plus d’emplois que nécessaire au vu de la baisse d’activité. Les grands exportateurs, Allemagne et Japon, connaîtront un rebond à la mesure de la contraction subie. Les pays les plus exposés à une reprise lente sont finalement ceux faisant face à des problèmes structurels importants comme l’Espagne.

A lire aussi