L’AMF veut rapidement un régulateur européen

le 22/06/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En déficit, le gendarme boursier français va demander un minimum de 20 millions d’euros à Bercy

Le plus important, pour moi, c’est l’installation rapide d’une Agence européenne des marchés dotée de pouvoirs réels» a insisté Jean-Pierre Jouyet (photo), lors de la présentation du rapport 2009 de l’AMF. Alors que certaines dispositions prévues par la Commission européenne «pourraient empêcher la future ESMA de remplir ses missions, il serait incompréhensible que nous soyons en deçà du rapport Larosière, poursuit Jean-Pierre Jouyet. Sans régulation européenne efficace et homogène, il n’y aura pas de régulateurs nationaux crédibles ».

A lire aussi