L’AMF durcit sa position sur les fonds monétaires

le 25/09/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ses conclusions n’ont pas encore valeur de règles mais seront présentées devant le CESR

Le cadre est un peu plus serré que dans le projet d’origine. » Comme le souligne Bertrand Gibeau, associé de la société de conseil Reihhold & Partners, la position rendue hier par l’Autorité des marchés financiers sur les OPCVM monétaires introduit deux grands changements par rapport au projet publié l’hiver dernier avant la consultation de la Place. Le premier concerne la maturité moyenne des portefeuilles, le second a trait à la création non pas d’une classe mais d’un label dédié aux produits à « court terme ».

A lire aussi