« L’ajustement de l’euro devrait se poursuivre au moins jusqu’au support technique de 1,16 »

le 14/06/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nordine Naam, stratégiste taux et change chez Natixis

L'Agefi: La chute de l’euro/dollar peut-elle se poursuivre ces six prochains mois ?

Nordine Naam: L’ajustement de l’euro devrait, selon nous, se poursuivre dans les prochains mois au moins jusqu’au prochain support technique de 1,16 sachant que la visibilité des marchés restera très faible à horizon de fin d’année sur l’évolution économique et politique dans la zone euro. Les marchés restent inquiets face au risque de mutualisation du risque souverain si un des pays du Sud de l’Europe était en difficulté. Quelle crédibilité donner au plan de stabilisation alors que le déficit français sera encore de 7,5% en 2011, c'est-à-dire un des plus élevés de la zone euro? Quoi qu’il en soit, un des moyens de limiter les problèmes des pays les plus fragiles réside dans la poursuite de l’ajustement de l’euro à un rythme graduel et à ce titre, le G20 a considéré que le niveau de l’euro était un non-événement.

La livre peut-elle encore profiter de la faiblesse de la monnaie unique ?

C’est déjà le cas depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau premier ministre David Cameron dont l’objectif principal est de réduire les déficits publics et par là de réduire la suspicion sur la dette britannique. Après l’annonce d’économies de 6,25 milliards de livres, le sterling ne continuera à se redresser que si des mesures correctives bien plus agressives sont annoncées lors du collectif budgétaire du 22 juin sous peine de connaitre une vague de défiance. Nous sommes toutefois confiants dans la capacité du gouvernement à réduire les dépenses publiques, ce qui devrait être bénéfique au sterling, d’autant que les données économiques sont relativement positives depuis peu. L’euro/livre pourrait ainsi baisser jusqu’à un niveau de 0,79.

A lire aussi