La Grèce fait vaciller l'Europe du Sud

le 28/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

S&P a baissé hier les notes du Portugal et de la Grèce en «junk», exacerbant les tensions

Le marché n'aime pas l'incertitude. La Grèce, qui attend le déblocage effectif de ses aides financières, mais aussi tous les Etats pays périphériques, et hier les Bourses, l'apprennent encore à leurs dépens. Les taux grecs à 2 ans se sont envolés à un pic de 15,14 % dans un contexte d'illiquidité, et S&P a déclassé les notes du pays de trois crans à BB+/B en les laissant sous perspective négative. L'agence a aussi dégradé le Portugal de A+ à A-. Athènes a indiqué hier soir que l'Etat garantit les dépôts bancaires.

 

A lire aussi