La France se finance à un coût exceptionnel

le 21/05/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une éventuelle remontée des taux contraindrait l'élaboration des prochains budgets

Paris donne des gages de rigueur aux marchés. L’Elysée va inscrire dans la Constitution l’obligation, pour tout gouvernement en début de législature, de s’engager pour cinq ans sur une «trajectoire impérative de solde structurel des finances publiques». Il confirme le gel des dépenses de l’Etat en valeur et veut contenir la croissance des dépenses de santé sous les 3% en 2011 et 2012. Pour la France, l’ajustement est d’autant plus souhaitable que les conditions de financement dont le pays bénéficie pourraient ne pas durer.

A lire aussi