Le FMI voit la reprise économique mondiale s'affermir

le 22/04/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'institution a relevé de 0,3 point de pourcentage sa projection de janvier à 4,2 % pour 2010. La zone euro patine

Grâce à l’appui des Etats et de leurs politiques budgétaires, ainsi qu'à des politiques monétaires expansionnistes, la reprise économique dans le monde a meilleure allure. C’est ce qui ressort des nouvelles prévisions du FMI publiées hier. L'institution a relevé de 0,3 point de pourcentage (pp) sa projection de janvier pour la croissance mondiale à 4,2% pour l’année en cours. Cette dernière s’était contractée de 0,50% en 2009. Pour 2011, sa projection reste à une croissance de 4,3%.

Toutefois, il s'agit d'une reprise à plusieurs vitesses. Dans les pays avancés l’amélioration continuera d’être timide. Leur projection de PIB pour 2010 a été révisée de 0,2 pp à 2,3% et laissée inchangée à 2,4% pour 2011. Aux yeux du FMI, les Etats-Unis, qui ont lancé un plan de relance de grande envergure comparé à l’Europe, devraient enregistrer cette année et en 2011 respectivement une croissance de 3,1% et de 2,6% contre des prévisions de 2,7 % et 2,4% en janvier. En revanche, la zone euro, elle, devrait rester à la traîne, avec une croissance fragile toujours attendue à 1% en 2010 et à 1,5% en 2011. Si le PIB de la France a été revu en hausse de 0,1 pp à 1,5% en 2010 et de 0,1 pp à 1,8% en 2011, celui de l’Allemagne a été abaissé de 0,3 pp à 1,2% et de 0,2 pp à 1,7% en 2011.

Quant aux économies émergentes, leur reprise sera beaucoup plus vigoureuse. Leur prévision de croissance a été relevée de 0,3 point à 6,3% et de 0,2 point à 6,5% l’année suivante. Surtout le rebond pourrait s’avérer plus important pour l’Inde dont la projection de PIB pour 2010 a été relevé de 1,1 point à 8,8%. En 2010, les pays d’Europe centrale et orientale et le Brésil devraient voir leur activité progresser de 2,8% et 5,5%, soit un relèvement de 0,8 point par rapport à janvier.

A lire aussi